!css
Stratégie & Investissement

Un tourisme chinois en pleine croissance

Le nombre de chinois voyageant à l'étranger a enregistré une croissance encourageante d'environ 15,7% entre 2011 et 2015 (taux de croissance annuel moyen). Toutefois, l'année 2016 a été plus contrastée en raison notamment des attaques terroristes, des épidémies et de la conjoncture macroéconomique. Cette croissance a ralenti pour atteindre environ 3,4% en glissement annuel au premier semestre 2016, les changements de politiques ayant entraîné une baisse de la fréquentation dans la Grande Chine (Hong Kong, Taïwan et Macao). Toutefois, la fréquentation des visiteurs chinois a continué à progresser dans d'autres régions (environ +16% en glissement annuel au premier semestre 2016). Par ailleurs, les dépenses des touristes chinois restent solides et devraient continuer à augmenter pour atteindre 255 milliards USD en 2025 contre 137 milliards USD en 2015. La croissance constante du tourisme des chinois à l'étranger et de leurs dépenses devrait atténuer quelque peu le pessimisme à l'égard du tourisme chinois dans la Grande Chine.

Après l'Asie et plus particulièrement le Japon, les voyageurs chinois fréquentent principalement l'Europe et les États-Unis, attirés par leur patrimoine et les possibilités qu'ils offrent en matière de shopping, de divertissement et de loisirs. La France, l'Italie, la Suisse et l'Allemagne étaient les destinations européennes privilégiées en 2015. Cependant, le Royaume-Uni a gagné les faveurs des chinois en 2016 en raison de la dépréciation de la livre due au vote sur le Brexit (affaiblissement d'environ 10% face au CNY depuis juin). Les magasins de luxe de Londres enregistrent une très forte hausse de la fréquentation de visiteurs chinois à l’image des 307% de croissance des ventes réalisées sur un an glissant au 9 octobre 2016, cette date marquant la fin de la deuxième « semaine d’or » de l’année, semaine de congés accordée par le gouvernement chinois depuis les années 2000. Pour répondre à cette hausse de la fréquentation, les hôtels et les agences de voyages adaptent leurs services en améliorant leurs plateformes technologiques et en accordant plus d'avantages aux clients dans le cadre des programmes de fidélité.

Le tourisme chinois qui domine le secteur bénéficie également au marché mondial des croisières (les trois principaux acteurs se partagent environ 80% de part de marché). La Chine devrait occuper la deuxième place du marché mondial de la croisière d'ici 2017, portée tout d’abord par les efforts du gouvernement à promouvoir les compagnies de croisières dans le cadre du douzième plan quinquennal et également par le nombre de passagers de croisières dans le pays, qui devrait quadrupler à 4,5 millions d'ici 2020).

Les compagnies de croisières américaines misent sur les bonnes perspectives de croissance du marché chinois en augmentant la capacité de leurs flottes dans la région afin de garder une longueur d'avance sur les sociétés concurrentes. La Chine reste une priorité absolue pour le leader du secteur, Carnival, qui compte y développer activement ses activités marketing et y renforcer la capacité de sa flotte (actuellement 5% de la capacité totale). La compagnie a déjà passé des commandes de construction navale destinées au marché chinois au constructeur italien Fincantieri et à China State Shipbuilding Corporation (livraisons à partir de 2019).

La tendance haussière du tourisme émetteur chinois devrait profiter aux acteurs mondiaux du tourisme et des croisières. Dans ce contexte, nous privilégions Accor SA, Carnival Corporation, TUI AG et Whitbread Plc.

Auteur
Ravi Kumar

Expert Actions

Données & recommandations au 28 novembre 2016

Ce document constitue une explication objective et indépendante du contenu de la recommandation, et ne saurait être entendue comme adaptée à une personne, ou fondée sur l'examen de la situation propre d'une personne.