!css

Focus Japon

26/02/2013

JAPON

Comme il y a un changement clair dans les perspectives de l’économie japonaise et que le yen continue de se déprécier, nous suggérerons de conserver une exposition aux actifs risqués, notamment les actions. Dans l’univers obligataire nous préférons les obligations des entreprises à duration courte.

COMBIEN DE TEMPS DURERA LA PERFORMANCE DES ACTIONS ?

La bourse japonaise a fortement monté, environ 40% depuis novembre, avec de nombreux facteurs soutenant la tendance positive. Premièrement, l’annonce de l’administration Abe concernant l’importance du programme de relance budgétaire qui devrait relancer la demande intérieure. Deuxièmement, l’annonce par la BoJ de plus de QE, ce qui est négatif pour le yen mais favorable aux exportations. Enfin, la reprise économique chinoise qui tire la demande extérieure. Etant donné que ces facteurs sont favorables à la reprise économique nous révisons encore une fois à la hausse nos prévisions de croissance des bénéfices pour cette année (désormais proche de 20%) et nous augmentons également notre objectif pour le Nikkei qui passe de 11.500 à 11.800.
Cela dit nous ne changeons pas l’allocation sectorielle dans la mesure où elle prend déjà en compte le potentiel de hausse pour les secteurs cycliques comme les valeurs industrielles et financières.

I Avec le redressement en cours des résultats nous restons sur pondérés sur les actions japonaises et les valeurs cycliques.
Ratio Prix / valeur comptable japonais et marche developpes
DANS L’UNIVERS OBLIGATAIRE LE JAPON EST L’ENDROIT OÙ IL FAUT ÊTRE EN CE MOMENT!

Par rapport à notre dernier rapport mensuel, le taux souverain à 10 ans a baissé de 6pb à 0,75%. Les marchés obligataires japonais sont les vainqueurs depuis le début de 2013 avec l’ensemble de l’indice progressant de 0,261% et les marchés  de crédit japonais progressant de 0,37% ! C’était inattendu mais cela s’est produit. Alors comment se positionner maintenant ?
Les marchés actions et de change croient dans « l’Abenomie » contrairement aux marchés JBG. Le rendement du JBG à 10 ans devrait rester dans la fourchette de 0,75% à 0,95%. Cela est principalement dû à la spécificité des investisseurs : les détenteurs de JBG sont domestiques.
Aussi, le nouveau gouverneur de la BoJ devrait être plus agressif dans la politique d’assouplissement monétaire et la banque centrale devrait probablement étendre les échéances des JBG éligibles aux achats d’actifs. Enfin, dans le budget 2013, les nouvelles émissions de JBG seront plafonnées (JPY44 billions).
Le risque serait un fort rebond de l’économie japonaise (après que le gouvernement ait clarifié sa stratégie de croissance).
Pour l’instant nous anticipons un marché stabilisé sur les prochains mois avec des rendements très faibles.

I Le Japon reste un marché de faible rendement. Conserver des durations courtes. Préférer le crédit.
Performance des obligations japonaises

Stratégiste Société Générale Private Banking
Responsable mondial des marchés de taux Société Générale Private Banking