!css

Le Conseil d’administration exprime son soutien total à la Direction générale et aux salariés du Groupe

Le Conseil d’administration, au cours de sa séance du 8 avril, a notamment débattu des informations publiées récemment dans les médias et mettant en cause Société Générale.

Le Conseil a exprimé son soutien total à la Direction générale et aux salariés du Groupe qui font l’objet d’attaques mensongères et malveillantes. Il rappelle que le Groupe a, depuis 2010, un code de conduite public en matière fiscale. Ce code, approuvé par le Conseil d’administration, bannit toute opération dont l’objet serait d’agir contre la transparence fiscale.

Pour cette raison, sans que la loi l’y oblige, le Groupe a décidé en 2010 de fermer toutes ses implantations dans les Etats et territoires non-coopératifs au sens de la législation française. S’agissant des sociétés appartenant aux clients de la banque, le Groupe veille à leur transparence fiscale et à la stricte application des lois anti-blanchiment.

Le Président, Lorenzo Bini Smaghi, a rappelé que le Conseil d’administration est particulièrement vigilant sur la stricte application par le Groupe des meilleures pratiques en matière de conformité et particulièrement dans le domaine de la lutte anti-blanchiment, y compris de la fraude fiscale. Le Conseil d’administration s’assure, dans son rôle de contrôle, de l’application effective de ces règles.

Le Conseil d‘administration et le management se réservent de prendre toutes les mesures nécessaires, y compris judiciaires, pour assurer la défense de l’image de Société Générale face aux attaques dont le Groupe fait l’objet.